Campobosco 2017 – Abba t’es où ?

Depuis le mois de mars, les jeunes ont entendu parler du Campobosco par différents moyens : témoignages d’anciens élèves, communication Facebook, courriers traditionnels et e-mail d’information. Pour la 13ème édition du Campobosco, un grand défi avait été lancé : faire participer les jeunes, et les moins jeunes aussi, à  cette nouvelle édition qui a eu lieu du 20 au 24 août 2018 à Ressins à côté de Roanne. C’était aussi l’occasion de proposer un thème audacieux : « Abba où t’es ? ».

Notre établissement est représenté à chaque Campobosco à tel point que Florian Lucchini, ancien élève et étudiant, ne compte plus son nombre de participations au camp salésien. Inutile de lui demander où se trouve le secret de sa joie ? Bien sûr, c’est la pédagogie de Don Bosco ! Avec lui je positive !

Voici quelques témoignages de participants de cette édition qui pourront t’aider à répondre à tes questions. Anthony a témoigné au cours des Journées Portes Ouvertes. Suite à son témoignage, Inès, Léa, Luana, et Louise ont rejoint Anthony dans son aventure.

Anthony : « C’est mon deuxième Campo et je suis revenu parce que je voulais retrouver cette ambiance que j’avais découverte l’année dernière et être avec mes amis. Ce que je retiens de cette aventure, c’est que je me suis encore plus amusé que l’année dernière. J’ai choisi l’atelier VTT Trial car je voulais connaître ce sport. Si on me propose de participer l’année prochaine au Campobosco, je dis oui sans hésitation. La Veillée qui m’a le plus marqué c’est celle qui avait pour thème le « Seigneur des anneaux » car l’ambiance et les costumes étaient vraiment réussis. A ceux qui ne sont pas venus, je dirais : « Venez et vous verrai ».

Inès : « J’y suis allée parce que mon prof me l’a conseillé. Le Campobosco était vraiment super, on s’est bien amusé. J’ai choisi l’atelier « Feux d’artifice car ça m’intriguait beaucoup. La veillée spirituelle était un moment marquant et toutes les personnes m’ont marquée par leur gentillesse. Je voudrais souligner que Campobosco doit durer plus que 4 jours ! A ceux qui ne sont pas venus, je veux dire que c’est dommage. Vous avez raté quelque chose… Suivez-nous l’année prochaine pour l’édition de Turin ! »

Léa : « Je suis allée pour faire de nouvelles rencontres.  Campobosco, c’est une aventure extraordinaire. J’ai choisi comme atelier, la danse Africaine, pour apprendre à bien danser… Le moment le plus touchant, c’était le départ et le spectacle de fin de séjour. A ceux qui ne sont pas venus, je dirais : venez !!!!

Louise : « Je suis allée pour m’amuser. Cette aventure m’a permis de surmonter des épreuves compliquées de ma vie. J’ai choisi l’atelier « happy song » parce que j’aime chanter. Les événements qui m’ont le plus marquée, c’est le soir de la veillée spirituelle durant laquelle j’ai pu parler avec un Monsieur qui m’a aidée à parler de mon oncle décédé pendant les vacances. A ceux qui ne sont pas venus, je dirais qu’il faut y aller cette année. »

Luana : « Je suis allée à Campobosco parce qu’on m’a proposé et j’ai dit oui par curiosité et car mes amies y allaient. On m’a expliqué de quoi ça parlait et je me suis dit : Why not ? Ce que je retiens de cette aventure, c’est la gentillesse des personnes, les ateliers, le Grand Jeux qui était énorme surtout la finale. J’ai choisi l’atelier « Happy Song ». C’est mon ami qui a choisi car j’étais à l’infirmerie mais j’ai adoré ! C’était génial de chanter et de faire des percussions avec notre propre corps.  CAMPOBOSCO, c’était les plus beaux jours de ma vie ? Pourquoi ? Car le Campo c’est génial mais vraiment. En vérité, il y a trop de choses à dire, tellement de choses à dire que je ne sais pas par où commencer. Le voyage du car était long mais grâce à ce long voyage déjà on faisait de nouvelles rencontres ! Ensuite, lorsque nous sommes arrivés nous avons à nouveau fait de nombreuses connaissances. Le jingle x), c’était vraiment très sympa et impressionnant car tout le monde se mettait à danser, même ceux qui ne connaissaient absolument pas les danses. On a eu des moments de fraternité, nous avons encore fait de nouvelles connaissances ! Et on a appris à se connaître les uns les autres. On a fait des activités ensemble qui se sont révélées très drôles ! Nous avons partagé des moments philosophiques, joyeux, tristes et drôles. Les activités en dehors étaient inqualifiables, il n’y a pas de mots pour décrire comment c’était mais voilà les petits qualificatifs : grandiose, drôle… Puis il y a eu les ateliers aussi ! Impressionnant ! Des nouvelles rencontres. J’ai adoré ce camps car ici personne ne porte de jugement sur quelqu’un, on avait une très jolie vue, de magnifiques personnes ! Le final était explosif ! Tout le monde a fait de son maximum ! Le grand Jeu, la finale, tous les volontaires étaient habillés en noir et on devait courir avec une tenue de la couleur de notre équipe. On devait mettre la tenue dans une coupe, les volontaires devaient nous en empêcher. Je retiens beaucoup de personnes. Il y a trop de choses à dire, beaucoup de personnes à remercier pour cette aventure.

A ceux qui ne sont pas venus, je dirais qu’ils ont raté quelque chose d’énorme, que c’était vraiment super les jonglages, les danses, les activités, les volontaires, tout… Merci Monsieur Janiec de m’avoir parlé du Campo car vraiment cela était une très jolie expérience ! Si on me propose de participer l’année prochaine, je dirai oui ! Je n’attends que ça ! »

Nous sommes en route pour la 14e édition qui aura lieu au Colle Don Bosco (à côté de Turin), du 26 au 30 août 2018. Ahmed est venu me voir en me disant : « Monsieur, j’irai à Campobosco version 2018 ». Après plusieurs années de promesses, j’espère que cette année sera la bonne pour Ahmed.

R. JANIEC

 

Laisser un commentaire