Communauté de Sant’Egidio

Communauté de Sant’Egidio – “L’amitié, c’est ce qui vient au cœur quand on fait ensemble des choses belles et difficiles.” Zoé, membre de la communauté Sant’Egidio, est venue rencontrer les élèves pour qu’ils puissent aller au moins une fois à la rencontre des sans-abris. Zoé témoigne de son expérience.

« J’ai entendu parler de la Communauté Sant’Egidio par ma sœur. Elle m’a dit que la communauté était venue à son école et qu’ils avaient témoigné de l’amitié partagée avec les pauvres. Ça a donné envie à ma sœur et à moi-même, on voulait faire pareil. J’ai été au service pendant trois ans à Paris et cette année j’arrive à Marseille. Je me suis lancée afin de créer une communauté ici. Qui est un pauvre pour vous ? » lance Zoé. Tristan répond : « quelqu’un qui vit dans la rue, à Marseille, il y a beaucoup de squat.  Ça peut nous arriver assez rapidement : endettement des parents, une tragédie et ça y est, on est dehors ! ».
Zoé nous demande : « vous êtes déjà allés à la rencontre des sans abri ? Nous avons fait quatre services à Marseille et au départ les gens ne nous connaissaient pas. Aujourd’hui, Mohamed est allé vers nous. Il nous a reconnu et nous avons pu échanger sur sa vie. Je suis avec vous mais j’ai pensé à lui parce qu’il sera opéré aujourd’hui. Voilà un lien qui s’est créé. Avant chaque service c’est-à-dire avant d’aller à la rencontre des gens de la rue, nous lisons un texte biblique avec les commentaires. Vous êtes tous invités à venir au moins une fois pour faire le service le samedi ».
« Notre service se base sur les « 3P » : prière, pauvres, paix. C’est en priant et en rendant service aux pauvres que nous pouvons trouver la paix. La Communauté, c’est nous et chaque année nous faisons des rencontres au niveau international. Nous avons eu des rencontres à Paris, Berlin et la prochaine aura lieu à Barcelone. Ces rencontres ont lieu durant trois jours pour se rencontrer et échanger sur ce que l’on fait. Nous avons tous le même rêve … que les gens ne se ferment pas à l’autre !  Pendant cette rencontre, on échange entre différents pays, en chantant, en dansant, en priant… ».
Après notre rencontre avec Zoé, nous avons demandé leurs impressions sur ce témoignage :
Mathieu : « Zoé se dévoue beaucoup pour les autres, elle veut aider et partage des bons moments avec les pauvres. C’est bien car ça aide les pauvres et je me suis dit que je pouvais faire pareil mais je n’ai pas assez de temps. »
Benjamin : « Cette rencontre nous a montrés comment la Communauté Sant Egidio s’occupe des pauvres. Je ne suis pas sûr d’en être capable de faire la même chose mais en tout cas j’ai trouvé ça admirable. »
Valentin : « C’est une bonne chose pour aider les SDF surtout en période de froid. Je pense que sa démarche est très bien pour aider les pauvres gens de la rue ».
Enzo : « La rencontré avec Zoé m’a fait comprendre beaucoup de choses. D’abord, qu’elle va sans rien, juste pour passer le temps avec les gens de la rue, qu’elle fait partie d’une Communauté créée en Italie. Elle nous encourage à faire pareil ».
Marie Loup : « J’ai retenu de la rencontre avec Zoé qu’il faut aider les gens dans le besoin. C’est une bonne chose qu’elle le fasse mais je n’ai pas le temps et je suis vraiment très occupée. »
Guillaume : « J’ai retenu de la rencontré avec Zoé de la Communauté de Sant Egidio que l’on peut aider chaque sans abris de différentes façons : en surveillant, un simple bonjour et pourquoi pas donner quelque chose. Je suis plein d’admiration pour sa démarche et c’est très gentil de sa part d’aider les personnes qui en ont besoin. »
Carla : « Zoé aide les sans abris en leur donnant de la nourriture, du café et en rendant service. Elle fait ça avec plaisir et d’autres jeunes l’accompagne. Je pensais qu’il faut des personnes comme Zoé pour rendre service aux plus démunis et je pense que je pourrais faire la même chose. Le problème c’est que je n’ai pas le temps pendant la semaine et le week-end je travaille ou je vais voir mes amis. »
Murray : « Zoé et son groupe se battent pour une très bonne cause. C’est une très bonne chose d’aller aider les SDF pour qu’ils se sentent moins seul et qu’ils aient un peu de bonheur. »
Emmanuel : « Elle fait partie d’une Communauté qui aident les sans –abris par la rencontre et leurs donne un peu à manger.  Je trouve que c’est une bonne idée mais je ne pense pas que je pourrais le faire de moi-même. Peut – être un jour je viendrai avec elle. »
Julien : « Elle a une vocation destinée à aider les gens dans la galère. C’est un geste noble qui inspire le respect.  C’est une très belle initiative mais je ne peux pas l’aider parce que je suis moi-même en galère avec moi-même. »
Cyprien : « La démarche de Zoé m’inspire que sans juger elle va à la rencontre des gens de la rue. Sa façon d’être est très juste mais je ne peux pas aller avec elle parce que je n’ai pas de temps. »
Florian : « J’ai retenu de la rencontre avec Zoé de la Communauté de Sant’Egidio qu’elle va à la rencontre de pauvres qui habitent des endroits pas trop sûrs et elle les écoute et leur propose de la nourriture qu’elle prépare elle-même. Je me suis dit qu’il ne faut pas se plaindre parce que nous avons beaucoup de choses. Je pense que je ne suis pas  capable d’aller vers les pauvres car je ne sais pas de quoi parler avec eux et je ne pense pas que je veux l’aider parce que je suis très occupé mais un jour pourquoi pas »
Lucas : « C’est une bonne démarche d’aider les SDF, d’aller vers eux et de parler avec eux. »
Chamnol : « C’est un bon projet et sa démarche est passionnante mais je ne suis pas sûr que je puisse faire la même chose »
Justine : « J’ai trouvé sa démarche intéressante et dévouée. J’admire son initiative mais je n’adhère pas au côté « communauté religieuse ».
Colin : Je n’J’ai pas besoin d’une raison pour vouloir aider autrui. Je pourrais aider Zoé mais j’aime être seul avec ma tranquillité. »
Léa : « Ce que fait Zoé pour les autres et les sans-abris, je trouve ça vraiment intéressant.  Je pense que sa démarche est vraiment bien. Franchement je ne sais pas si je serais capable, je suppose que oui. »
Yohan : « C’est bien de donner de l’affection à des sans-abris. Je pense pas que je sois capable de faire la même chose, j’ai peur d’eux et je ne sais pas ce qu’ils sont capables de me faire. Non ça ne m’intéresse pas de le faire. »
Valentin : « J’ai retenu que c’est une belle Communauté avec une fille qui a du mérite et qui inspire le respect. Bravo à elle ! Zoé, c’est une personne qui a un grand cœur et ça se sent quand elle nous parle. »
Sandro : « C’est une bonne chose que Zoé aide les personnes dans le besoin. »
Saïd : « C’est une belle action de parler avec les pauvres. »
Loïc : « Zoé faisait partie de la Communauté à Paris et maintenant elle est descendue dans le sud pour créer une nouvelle communauté ici. Mais je ne peux pas l’aider parce que je n’ai pas de temps. »
Marc : « J’ai trouvé que sa démarche est géniale, je pense être capable de la même chose mais pour me décider, il faut du temps. »

R. JANIEC

Laisser un commentaire