Mots du matin de la semaine du 15 au 19 janvier

Vous connaissez sans nul doute les noms de Carl Lewis ou de Marie-José Perec, tous deux champions olympiques lors des JO de Barcelone 1992, mais connaissez-vous Derek Redmond ? La meilleure manière d’inscrire son nom dans l’histoire olympique est de gagner des médailles, mais il y a parfois des moments qui méritent autant d’être mis en avant. Derek Redmond, athlète britannique, champion de 400 mètres est favori et fait partie de ces sportifs au destin hors du commun. Le départ est donné. Derek est dans le coup pour la qualification. Mais soudainement, il ressent une très vive douleur à la cuisse droite. Il sait qu’il ne va pas gagner et décide malgré la douleur de terminer la course. Son père, présent dans la  tribune, rejoint la piste pour aider son fils.

Conclusion : Derek était le favori et à cause de sa blessure, il n’a pas fini premier mais il a voulu quand même terminer sa course…Malgré la douleur, il était résolu à tout donner pour y arriver. Motivé par sa volonté d’arriver à son objectif quoi qu’il arrive. Motivé par son père prêt à tout donner pour son fils.

               Vous pouvez visionnez sur you tube : https://youtu.be/MsP__8qmTLk

               L’Exemple de Derek Redmond m’inspire-t-il des questions ?

               Comment gérons-nous notre course vers le BAC?

               Comment réagissons-nous face aux douleurs  et épreuves de la vie ?

               Nous ne pouvons pas toujours terminer premier, mais finir la course quoi qu’il arrive est une vrai preuve de courage.

               Motivés par ceux qui nous aiment et encouragent, par ceux qui nous « portent », nous pouvons tous y arriver.