Les formations générales

Accueil/Les formations générales
Les formations générales2020-09-12T09:31:21+02:00
télécharger le catalogue de formation
Poser une question sur une formation
Pré-inscription

SECONDE Générale & Technologique (en initiale)

Le bois

Rendre l’élève acteur de sa formation en développant l’ouverture d’esprit, le sens de la critique, de la créativité et la capacité d’initiative. Donner le goût de la réussite, du travail nécessaire pour poursuivre des études dans un cycle long.

Admissibilité

Élèves issus d’une classe de 3e.

Contenu de la formation

Enseignements communs

Français (4h) • Langue vivante A (Anglais) et B (Italien ou Espagnol) (5h30) • Sciences économiques et sociales (1h30) • Mathématiques (4h) • Physique-chimie (3h) • Histoire-Géographie (3h) • Sciences de la Vie et de la Terre • EPS (2h) • Enseignement Moral et Civique (18h/an) • Sciences numériques et technologie (1h30) • Accompagnement personnalisé • Accompagnement au choix de l’orientation • Heures de vie de classe.

Enseignements optionnels

Sciences de l’ingénieur (1h30)
L’enseignement optionnel Sciences de l’Ingénieur (SI) engage les élèves dans la démarche scientifique en leur proposant de participer à des « défis » technologiques nécessitant la réalisation d’expérimentations à caractère scientifique. Les élèves découvrent ainsi les relations entre les sciences et les solutions technologiques dans un contexte contraint par des exigences socio-économiques et environnementales.

Création et innovation technologiques (1h30)
L’enseignement optionnel Création et Innovation Technologiques (CIT) a pour objet de faire découvrir aux élèves les processus de conception des produits en
utilisant une démarche de création. Cet enseignement s’appuie sur la réalisation de projets innovants.

Poursuite d’études proposée à Don Bosco

Baccalauréat voie Générale spécialités au choix (Mathématique, Physique et Chimie, SI, NSI et SVT). Baccalauréat technologique STI2D (SIN, EE, ITEC).

BAC Voie Générale (en initiale)

Après une classe de 2de GT pour des élèves attirés par les sciences et possédant des aptitudes pour l’analyse concrète et abstraite.

Contenu de la formation

Enseignements communs (Première)

Français (4h) • Histoire-Géographie (3h) • Enseignement Moral et Civique (30 min) • Langue vivante A (Anglais) et B (Italien ou Espagnol) (4h30) • EPS (2h) • Enseignement scientifique (2h)

Enseignements communs (Terminale)

Philosophie (4h) • Enseignement moral et civique (30 min) • Langue vivante A (Anglais) et B (Italien ou Espagnol) (4h30) • EPS (2h) • Humanités scientifiques et numériques (2h) • Histoire-Géographie (3h) • Enseignement scientifique (2h)

Enseignements de spécialité

3 enseignements au choix en première (4h) et 2 en terminale (6h)
Mathématiques • Physique-Chimie • SI (Sciences de l’Ingénieur) avec 2h supplémentaires de physique et chimie en terminale • NSI (Numérique et Sciences
Informatiques) • SVT (Sciences de la Vie et de la Terre) mutualisé avec Pastré-Grande Bastide.

Enseignement optionnels

Mathématiques complémentaires (3h).
Mathématiques expertes (3h).

Poursuite d’études

Écoles d’ingénieurs et en écoles spécialisées • Classes préparatoires • Université pour une durée moyenne de 5 ans après le bac (physique-chimie, sciences de l’ingénieur, mathématiques, informatique…).

BAC STI 2D (ITEC/EE/SIN) (en initiale)

Sciences et Technologies de l’Industrie et du Développement Durable

Description des trois spécialités :

STI2D option ITEC (Innovation Technologique et Éco-Conception)
Cet enseignement spécifique explore l’étude et la recherche de solutions constructives innovantes relatives aux structures matérielles des produits en intégrant toutes les dimensions de la compétitivité industrielle. Il apporte les compétences nécessaires à l’analyse, la conception et l’intégration dans son environnement d’un produit dans une démarche de développement durable.

Énergies et Environnement (EE)
Cet enseignement spécifique explore l’amélioration de la performance énergétique et l’étude de solutions constructives liées à la maîtrise des énergies. Il apporte les compétences nécessaires pour appréhender les technologies dites « intelligentes » de gestion de l’énergie et les solutions innovantes du domaine des micro-énergies jusqu’au domaine macroscopique dans une démarche de développement durable.

Système d’information et numérique (SIN)
Cet enseignement spécifique explore la façon dont le traitement numérique de l’information permet le pilotage des produits et l’optimisation de leurs usages et de leurs performances environnementales. Il apporte les compétences nécessaires pour développer des solutions intégrées, matérielles et logicielles, utiles à la conception de produits communicants.

Admissibilité

Après une seconde.

Contenu de la formation

Enseignements communs (Première)

Français (3h) • Mathématiques (3h) • Histoire-Géographie (1h30) • Enseignement Moral et Civique (18h/an) • Langue vivante A (Anglais) et B (Italien ou Espagnol) (3h) • EPS (2h) • ETLV (1h).

Enseignements communs (Terminale)

Philosophie (2h) • Mathématiques (3h) • Histoire-Géographie (1h30) • Enseignement Moral et Civique (18 h/an) • Langue vivante A (Anglais) et B (Italien ou Espagnol) (3h) • EPS (2h) • ETLV (1h).

Enseignements de spécialité (Première) 18h

Des enseignements technologiques transversaux qui favorisent la polyvalence Ingénierie et Développement Durable (I2D) • Innovation Technologique (IT)
(12h) • Physique, Chimie et Mathématiques (6h).

Enseignements de spécialité (Terminale) 18h.

Ingénierie, Innovation et Développement Durable (12h)

Un enseignement spécifique parmi :
• Innovation Technologique et Éco-Conception (ITEC) • Systèmes d’Information
et Numérique (SIN) • Énergies et Environnement (EE)
• Physique, Chimie et Mathématiques (6h).

Poursuite d’études

BTS et IUT. Le lycée polyvalent Don Bosco propose un BTS Électrotechnique.
Licence ou dans une école d’ingénieurs.

BTS électrotechnique (en initiale)

Le titulaire d’un BTS dans le domaine de l’électrotechnique exerce principalement au sein des services « Etudes de matériels électriques », « Maintenance » ou « Production » des entreprises industrielles.
Mais il peut également avoir un rôle d’intermédiaire entre le constructeur et le client, dans le cadre des services technico-commerciaux.

Durant la formation, les stages en entreprise en fin de première année permettront la mise au point de projets industriels qui seront réalisés en 2e année.

Le domaine de l’électrotechnicien est surtout celui de la distribution, de l’utilisation et de la gestion de l’énergie électrique. Il peut s’occuper : de la transformation d’énergie électrique (éclairage, force motrice, électrochimie, chauffage) de l’adaptation et la modulation d’énergie électrique (variateurs de vitesse pour moteurs, commande des fours électriques) du traitement de l’information (capteurs, régulateurs, automates, ordinateurs).

Admissibilité

Élèves issus d’un BAC général ou STI 2D, BAC PRO MELEC (avec un bon dossier).

Qualités souhaitables

Soigneux et précis • Observateur et méthodique • Patience et concentration • Bon niveau en mathématiques et sciences physiques • Esprit d’analyse et de synthèse.

Contenu de la formation

Enseignements professionnels

Physique appliquée • Enseignement technique • Génie Électrique • Option bureau de contrôle.

Enseignements généraux

Culture générale et expression • Langue vivante • Mathématiques.

Poursuite d’études

Le BTS Électrotechnique est un des diplômes d’enseignement supérieur procurant les meilleures perspectives d’insertion professionnelle.
Le Lycée polyvalent DON BOSCO fait partie du Réseau National d’Enseignement Supérieur (RENASUP), ce qui permet à nos étudiants de BTS d’accéder à d’autres formations de l’Enseignement Supérieur dont les licences professionnelles.

Voir la vidéo
Informations complémentaires

BTS MSP (en Formation Continue, et apprentissage)

Le titulaire d’un BTS dans le domaine de la maintenance exerce dans les entreprises faisant appel à des compétences pluritechnologiques (électrotechnique, mécanique, automatique, hydraulique).
Au-delà de son rôle de technicien de terrain, il prend en charge l’organisation des interventions et le dialogue avec les intervenant extérieurs.

Il intervient notamment sur les installations qu’elles soient regroupées sur un même site ou qu’elles soient réparties sur un territoire. Sa maîtrise du fonctionnement et de la constitution des systèmes de production en font un interlocuteur privilégié tant pour les opérateurs que pour les décideurs.

Admissibilité

Titulaire d’un BAC général, BAC STI, BAC PRO (issu de la mécanique, de l’électricité, de la maintenance ou d’un diplôme classé niveau IV). Salarié en contrat
de professionnalisation ou contrat d’apprentissage rémunéré selon le barème en vigueur

Qualités souhaitables

Titulaire d’un BAC et souhaitant acquérir une qualification de niveau III dans le secteur de la maintenance industrielle.

Contenu de la formation

Enseignements professionnels

Étude pluritechnique : Syst. Élec All / Syst. Méca • Techniques de Maintenance Conduite Préventive • Projet • Organisation de la maintenance • Construction •
Méthodes.

Enseignements généraux

Culture générale et expression • Mathématiques • Physique-Chimie • Anglais

Poursuite d’études

École d’ingénieurs • Licence professionnelle • Vie active.

Voir la vidéo
Programme de Formation

BTS MSEF (Formation Continue, et apprentissage)

Le titulaire d’un BTS dans le domaine de la maintenance des systèmes énergétiques et fluidiques veille au bon fonctionnement des installations dans les applications variées tels que le chauffage, la climatisation, le froid, le sanitaire et les systèmes des énergies renouvelables (cogénération, pompes à chaleur, etc.).

Le technicien supérieur assure les missions variées de dépannage, de mise en service et de conduite d’installation. Il intervient sur des systèmes associant des technologies très diverses en mobilisant un ensemble étendu de connaissances, notamment celles liées aux lois et principes scientifiques.

Admissibilité

Titulaire d’un BAC général, BAC STI, BAC PRO (issu de la maintenance industrielle, maintenance des systèmes énergétiques et climatiques, ou d’un diplôme classé niveau IV). Salarié en contrat de professionnalisation ou contrat d’apprentissage rémunéré selon le barème en vigueur.

Qualités souhaitables

Titulaire d’un BAC et souhaitant acquérir une qualification de niveau III dans le secteur de la maintenance des systèmes énergétiques et climatiques.

Contenu de la formation

Enseignements professionnels

Étude pluritechnologique des systèmes • Techniques de maintenance conduite préventive • Projet • Organisation de la maintenance • Méthodes.

Enseignements généraux

Culture générale et expression • Mathématiques • Physique-Chimie • Anglais.

Poursuite d’études

École d’ingénieurs • Licence professionnelle • Vie active.

Programme de formation

Actualités

Go to Top