Fête de Don Bosco 2016 – Don Bosco party à découvrir et à accueillir

Chaque année nous sommes devant le défi de faire découvrir la fête et la vie de Don Bosco aux nouveaux arrivants pour qu’à leur tour ils deviennent les disciples de Don Bosco. Il s’agit d’accueillir et de faire sienne une aventure festive, qui nous rassemble. Sommes-nous assez conscients que c’est à travers notre vie que ceux- là doivent pouvoir comprendre qui a été Don Bosco ce qu’il a enseigné et l’ayant compris devenir disciples. Il ne suffira pas qu’ils adhérent à une théorie ou une pratique religieuse. Le but est clairement identifié : entrer en relation avec les jeunes. Notre exemple est alors indispensable car ils ne pourront devenir disciples que si notre vie montre en quoi cela consiste. Pour la transmission, Don Bosco compte donc sur nous tous.

Nous avons donné des responsabilités aux jeunes et comme d’habitude, ils nous ont pris au sérieux et ils ont donné le meilleur d’eux même comme animateur, acteur, actrice, danseuse. Nous avons été heureux de la présence de nombreux parents à la fête.

Voici les opinions de ceux qui sont venus pour la première fois :

Léa : «  C’est la première fois que je participais et c’était assez sympa même si j’aurais bien aimé que ce soit comme les années précédentes quand ça durait toute la journée. Mais c’était quand même sympa. J’étais spectatrice et j’ai trouvé les spectacles intéressants. A ceux qui ne sont pas venus je voudrais dire c’est dommage, c’était assez amusant. Je suis restée jusqu’à la fin et j’ai trouvé ça marrant le suspense jusqu’au bout pour la tombola. »

Sonia : « J’étais surprise par les talents de certains de mes potes. J’ai apprécié les chants, le théâtre et la danse et en plus l’ambiance très conviviale mais je devais rentrer avant 17h00. »

Léonie : « J’ai trouvé que c’était très chaleureux et que c’est bien que les élèves puissent présenter leurs talents. Pour la prochaine Fête Don Bosco, je propose des activités multiples et DES JEUX VIDEOS !!!. Je n’ai pas pu rester jusqu’à la fin car je devrais rentrer à la maison à 17h00. J’ai bien aimé la tombola parce que tout le monde peut gagner. »

Charlotte : « J’ai trouvée que la fête était trop courte et qu’il n’y avait pas assez de monde. Pour l’année prochaine je propose plus d’ACTIVITES ! Carnaval, combat de sumo, tyrolienne et JUST DANCE. Je voudrais dire à ceux qui ne sont pas venus que c’est à cause de vous s’il n’y a plus rien. La tombola était chouette mais je n’aime pas perdre en plus j’aime bien la PS4.»

Justine : C’était la première fois et pour moi c’était une réussite. J’ai beaucoup apprécié mes collègues comme actrices et moi –même j’ai chanté. Le verre de l’amitié, c’est une l’occasion de pouvoir discuter. A ceux qui ne sont pas venus, je dirais que vous avez raté quelque chose de vraiment sympa mais j’aimerais plus de jeux pour la prochaine fois. Mais je devais partir à 17h00 parce que ça me faisait tard pour rentrer chez moi. »

Florian : « C’était la première fois pour moi. L’idée est bonne mais pas assez de monde s’y intéresse. J’ai participé à la Messe et les gens étaient respectueux et attentifs et c’est une bonne chose. Le dialogue sur Don Bosco a été sympa. Je n’ai pas participé comme acteur mais c’était bien quand même. J’ai apprécié le verre de l’amitié parce que c’est toujours agréable de manger un morceau avec les participants et la pizza savoyarde était vraiment bonne. »

Nicolas : «  C’était super. J’ai apprécié le spectacle de danse. »

Lucas : « C’est la première fois que je suis venu et c’était très convivial et j’ai beaucoup apprécié. Je voudrais proposer un tournoi de sport : volley, football et pour ceux qui ne sont pas venus, je voudrais leur dire que vous avez eu tort ».

Thomas : « C’est convivial en espérant qu’il y ait les anciennes activités comme tournoi de foot, volley ou basketball. C’est une petite expérience à faire car c’est convivial, amusant ».

Anaïs : « C’est une fête en l’honneur de Saint Jean Bosco le créateur de l’établissement. J’ai beaucoup aimé le dialogue de Don Bosco avec un jeune et j’ai retenu qu’il faut croire en ses rêves et se donner à fond. C’est dommage que nombre d’activités ont été supprimées. Il faut plus éclairer la salle ».

Elodie : « J’y suis allée pour la première fois et c’est une réussite je me suis bien amusée. Mes parents sont venus et ils ont dit que c’était très bien mais pour l’année prochaine je voudrais ajouter des jeux vidéo. Le verre de l’amitié était sympathique car on a bien discuté et rigolé avec nos profs et on a fait la rencontre d’autres élèves ! C’était génial ! ».

Anthony : « C’est ma première fête de Don Bosco et ç’était génial. J’ai participé à la Messe et j’ai découvert que l’on était nombreux et que le silence régnait. C’était exceptionnel et très enrichissant. J’ai retenu que ce n’est pas parce qu’on est pauvre qu’on devrait avoir de pauvres rêves mais qu’il faut se battre pour réaliser ses rêves. Mes parents sont venus et ils ont décidé de revenir la prochaine fois. Le verre de l’amitié m’a permis d’approcher toutes les personnes présentes et c’était convivial. Ceux qui ne sont pas venus ont raté quelque chose de fantastique. Je suis resté jusqu’au bout car c’était trop bien ».

Martin : « C’était la première fois que je participais à la célébration. Je préférais comme c’était l’année dernière toute la journée. Pour la tombola, il faut prévoir plus de lots à gagner mais je n’ai jamais rien gagné dans ma vie ».

Axelle : « J’ai participé pour la première fois à la Fête de Don Bosco et c’était la première fois que je participais à quelque chose de religieux. J’ai été actrice et j’ai apprécié notre pièce car c’est comme si le public n’existait plus et qu’on jouait pour notre plaisir. Ma Mère est venue et elle a dit que les éclairages n’étaient pas super bien. Pour l’année prochaine, je propose une concours de danse avec un prix pour le gagnant ».

Antoine « C’est une bonne idée de célébrer la Fête de Don Bosco ; c’est un bon moment de distraction et de convivialité. Pour l’année prochaine une tyrolienne et une démonstration des talents des élèves : sport, culture etc…. Ceux qui sont pas venus ils ont loupé quelque chose d’extra et une bonne rigolade. Je ne suis pas resté jusqu’à la fin parce que j’avais le train à 17h15 ».

Samir : « C’est une bonne fête et il y avait une bonne ambiance. Je suis venu à la célébration et je suis resté silencieux. Il y avait une bonne ambiance et tout le monde était respectueux ».

Karim : « C’est ma première fête et je suis venu à la Messe parce que mon pote lisez le texte et ça m’a surpris car nous étions nombreux et le silence régnait pendant la célébration. J’ai beaucoup apprécié le dialogue entre Nicolas et Vianney. »

Michel : « C’était ma première fête et pendant la célébration j’ai compris que vivre c’est important et j’ai apprécié les spectacles ».

Franck : « C’est m’a première fête de Don Bosco et j’ai participé à la célébration pour découvrir la religion et j’ai été lecteur et j’ai bien aimé et je viendrai pour la prochaine célébration parce que ça me plait. J’ai aimé les spectacles ».

Anonyme : « C’est ma première fête et c’est une réussite. Pendant la célébration il y avait un beau silence dans cette salle et ceux qui ne sont pas venus, c’est dommage car c’était un esprit de paix et de joie. J’ai trouvé l’idée de la tombola très amusante ».

Zoé : « J’ai participé à la Fête de Don Bosco et j’ai trouvé que c’est une fête amusante et j’ai été heureuse de faire rire tant de personnes avec mes collègues acteurs et en plus mes parents sont venus et ils ont été surpris de ma performance. Le verre de l’amitié était super et manger des pizza avec mes amis, que demander de plus ».

Claire : « J’ai apprécié les talents de mes collègues et je voudrais l’année prochaine le combat de sumo, la tyrolienne et l’atelier maquillage ».

Nicolas : « C’était la première fois que je venais et c’est une fête de partage et très amusante. Pour la prochaine fois, il faut remettre les activités sportives. Je ne pouvais pas rester jusqu’au bout, j’avais le train à prendre ».

Bastien : «  C’est ma première fête. J’ai retenu du dialogue que tout le monde peut réussir et je suis allé à la Messe même si je suis athée ».

 

Voici les opinions de ceux qui sont venus pour la deuxième, troisième ou quatrième fois  :

Amalia : « C’est ma troisième fête de Don Bosco et j’aime beaucoup participer à cette fête. La célébration a rapproché profs, élèves, personnels. J’ai retenu qu’il disait que malgré les échecs et les erreurs, on pouvait réussir. Pour ceux qui ne sont venus je dirai que c’est une belle expérience qui nous rapproche les uns des autres ».

Lorena : « C’est la 2ème année où je participe à la fête de Don Bosco et j’aime beaucoup le principe et la célébration qui nous a permis de tous nous réunir. J’ai bien aimé le dialogue sur Don Bosco et Vianney a bien interprété Don Bosco. Je regrette que l’année prochaine je ne serai pas là si j’ai mon BAC. Pour ceux qui ne sont pas venus je voulais dire qu’il fallait venir c’est cool ».

Alexandre : « C’est la troisième fois que je participais et c’est une bonne idée il faut continuer cet évènement. J’ai apprécié le verre de l’amitié ; ça permet de dialoguer entre élèves et profs en dehors des cours. Je regrette que la fête n’était pas comme l’année dernière mais je suis resté jusqu’à la fin  ».

Marie – Loup : « C’était plutôt bien réussi mais ça aurait été mieux si c’était toute la journée. Pendant la célébration j’ai été très silencieuse et j’ai retenu que ce n’est pas parce que tu es pauvre que tu dois avoir de pauvres rêves. Tout le monde a le droit d’aller à l’école. J’ai été danseuse et oui j’ai beaucoup aimé car j’adore la scène. Pour l’année prochaine, ça serait sympa de refaire la tyrolienne. J’ai apprécié le verre de l’amitié. Ça montre que tout le monde peut compter les uns sur les autres. Pour ceux qui ne sont pas venus, je voudrais dire qu’il ne faut pas passer à côté de quelque chose que l’on nous propose. Malgré que j’habite loin, je suis restée jusqu’à 18h00 et en plus j’avais fini les cours à 11h00 en raison de l’absence d’un professeur. »

Marie : « C’était différent de l’année passée mais elle est toujours plaisante. J’ai participé à la célébration et j’ai remplacé Martin derrière le pupitre pour la lecture. Une phrase m’a marquée que ce n’est pas parce qu’on est pauvre qu’on doit avoir de pauvres rêves. L’année dernière, j’avais adoré le kendo : à refaire !! Pourquoi pas des batailles de danse. En ce qui concerne ceux qui ne sont pas venus, je leur dirais que c’est bête de passer à côté de cette opportunité. Quelle chance d’avoir un Lycée qui nous propose tant de choses. Je regrette que j’aie eu le train à 16h45 et que j’aie dû partir et que j’aie fini les cours à 11h00. »

Brandon : « C’était ma deuxième fête à Don Bosco et c’est une fête joyeuse et amicale. La célébration m’a fait réfléchir ».

Nicolas : « C’est la deuxième fois que je participais et c’est une fête agréable à vivre. En jouant un rôle, j’ai combattu ma timidité pour aller devant plusieurs centaines de personnes et je me souviendrai même si on se croit nul, on a un trésor dans le cœur et on doit faire de notre vie une belle aventure. C’est dommage que cette année nous n’avons pas conservé la tyrolienne et le combat de sumo … Le verre de l’amitié, ça permettait de se rapprocher les uns des autres. A ceux qui ne sont pas venus, je dirais qu’ils auraient pu assister à quelques trucs sans forcément rester jusqu’à la fin. Pour la tombola, il y a eu une gagnante inattendue. Il faudrait plusieurs récompenses, 3 par exemple, pour faire un podium ».

Vincent : C’est ma quatrième Fête Don Bosco. J’ai retenu de la célébration qu’il fallait vivre ses rêves dans n’importe quelle situation. »

Jonathan : « C’est ma troisième fête mais c’était moins bien parce qu’il manquait des activités sportives. Les acteurs je les KIFFEEEEE !!!Ceux qui sont pas venus, ce sont de gros bâtards ».

Alexandre : C’est m’a troisième fête de Don Bosco et j’étais technicien son et lumière. A la fin de la Fête, il fallait mettre de la musique pour un verre de l’amitié. C’était un moment de convivialité avec les profs et les élèves. J’ai préféré la fête comme cette année courte mais très intense ».

Vincent : « C’est ma deuxième fête de Don Bosco et c’est une bonne ambiance et je me suis très bien amusé. J’ai apprécié les spectacles et j’ai été un spectateur attentif. Le verre de l’amitié, c’était très convivial. La tombola a donné du suspense et ça a mis une bonne ambiance ; dommage qu’il n’y ait pas eu plus de lots ».

Les adultes ont dit :

Alain : « C’est une très bonne tradition, un moment d’attachement aux valeurs de notre Fondation, pour partager des moments avec les élèves et les collègues de travail. Etre à l’église procure toujours une paix intérieure. J’apprécie le travail de mes collègues et des élèves et le verre de l’amitié est toujours un moment très convivial. A ceux qui ne sont pas venus, je voudrais dire qu’ils devraient partager ce moment de joie et de fête avec nous. La tombola a fait le bonheur d’une personne. »

Yan : « Fête très conviviale où chacun peut s’exprimer de la façon qu’il le souhaite. Cela permet le rapprochement et la possibilité de dialogue. Le respect de l’autre et la convivialité étaient magnifiques. J’ai participé à la Messe et cela m’a beaucoup plus et c’est une expérience à refaire. Les spectacles, j’ai tout de suite apprécié du début à la fin. Le verre de l’amitié m’a permis d’avoir une autre vision du rapport que les professeurs, le personnel administratif et les élèves peuvent entretenir en dehors des cours. Ceux qui ne sont pas venus ont raté un moment de partage et de détente. J’ai beaucoup apprécié la tombola ; presque tout le monde a joué le jeu. ».

Nadia : « C’est un moment de partage entre enseignants, familles, élèves. J’ai beaucoup aimé le dialogue de Don Bosco avec un jeune : cela humanisme le discours du prêtre. J’ai beaucoup apprécié les parties musicales. Il faut ajouter plus de projecteurs. J’ai beaucoup aimé le verre de l’amitié et il faut ajouter une fête dansante. Ceux qui ne sont pas venu ont raté une occasion parce que c’était chouette, très familial et convivial. Pour la tombola il faut ajouter plus de petits lots.

Il est 18h45 je reçois un sms : « c’est un ancien élève, Pierre. Je suis parti d’Arles à 16h30 mais en raison des grèves de taxis je suis dans les embouteillages. Je vais arriver quand même ». Il a tenu sa parole il était là il n’a raté aucune Fête de Don Bosco depuis 2007 et comme d’habitude il a amené son déguisement de coccinelle mais presque tout le monde était déjà parti. Nous nous sommes donc donné rendez – vous en 2017.

Nous sommes prêts pour la prochaine fois donc yalla en avant.

R. JANIEC